Actualités

Facebook France MCS

Facebook Pagelike Widget

Évènements

02.12.19

France  MCS

Bonjour à tous

Voici la bonne nouvelle:

ce mardi 3 décembre 2019 à 11h45, la Quotidienne sur France 5,
émission animée par Maya Lauqué et Thomas Isle, consacre 20 minutes de son
programme au syndrome d'hypersensibilité chimique multiple.

Y sera présente Paola de Rohan Csermark journaliste indépendante franco-
américaine.

Celle-ci intervient par exemple dans la revue trimestrielle We demain.
Ce jeudi 5 décembre 2019 Paola exposera les caractéristiques du MCS
qu'elle connaît très bien.

Elle y exprimera le constat que la maladie n'est pas reconnue en France
tandis qu'elle l'est aux États-Unis depuis nombres d'années.
Elle informera également de l'existence du collectif France MCS.

Un malade de France MCS apportera son témoignage.
Merci de diffuser l'information.

Une jeune femme MCS, Hasnaa doit venir du Maroc pour consulter le Dr Belpomme
à Paris, la dernière semaine de janvier 2020.
Nous sommes à la recherche de personnes pour l'héberger pendant quelques jours.
Merci de votre aide et solidarité car il serait dommage de la laisser seule et perdue
dans Paris pendant son séjour.
Écrire à l'adresse mail suivante: marie-noel.autret@francemcs.fr
Prenez soin de vous.....
... Voir plusVoir moins

Voir sur Facebook

02.12.19

France  MCS

la date de diffusion du reportage sur les MCS est demain mardi 3 décembre 2019 à 11:50 et non le 5 dans La Quotidienne sur France 5 ... Voir plusVoir moins

Voir sur Facebook

02.12.19

France  MCS

Bonjour,
la date de diffusion du reportage sur les MCS est demain mardi 3 décembre 2019 à 11:50 et non le 5 dans La Quotidienne sur France 5

cordialement
... Voir plusVoir moins

Voir sur Facebook

01.12.19

France  MCS

Bonjour à tous

Voici la bonne nouvelle:

ce mardi 3 décembre 2019 à 11h45, la Quotidienne sur France 5,
émission animée par Maya Lauqué et Thomas Isle, consacre 20 minutes de son
programme au syndrome d'hypersensibilité chimique multiple.

Y sera présente Paola de Rohan Csermark journaliste indépendante franco-
américaine.

Celle-ci intervient par exemple dans la revue trimestrielle We demain.
Ce jeudi 5 décembre 2019 Paola exposera les caractéristiques du MCS
qu'elle connaît très bien.

Elle y exprimera le constat que la maladie n'est pas reconnue en France
tandis qu'elle l'est aux États-Unis depuis nombres d'années.
Elle informera également de l'existence du collectif France MCS.

Un malade de France MCS apportera son témoignage.
Merci de diffuser l'information.

Une jeune femme MCS, Hasnaa doit venir du Maroc pour consulter le Dr Belpomme
à Paris, la dernière semaine de janvier 2020.
Nous sommes à la recherche de personnes pour l'héberger pendant quelques jours.
Merci de votre aide et solidarité car il serait dommage de la laisser seule et perdue
dans Paris pendant son séjour.
Écrire à l'adresse mail suivante: marie-noel.autret@francemcs.fr
Prenez soin de vous.....
... Voir plusVoir moins

Voir sur Facebook

30.11.19

France  MCS
Voir sur Facebook

30.11.19

France  MCS

LUBRIZOL : LES MILLIONS CACHÉS DERRIÈRE LA CATASTROPHE ... Voir plusVoir moins

Voir sur Facebook

27.11.19

France  MCS

Une partie des polluants de nos habitats ... Voir plusVoir moins

Voir sur Facebook

25.11.19

France  MCS

The Games may Begin.

We are looking forward to an intense Week at the COP3 of the Minamata Convention for Mercury in Geneva. There are several Decisions to be taken and with our team of the World Alliance for Mercury-Free Dentistry we are highly supporting the African Proposal to ban the use of amalgam in children and subsequencely to the general population!
Our List of countries, which already restricted Dental Amalgam, shows that the time has come:

MAKE DENTAL AMALGAM HISTORY !

https://environmentalmedicine.eu/wp-content/uploads/COP3_Countries_Restricting_USE_of_DA.pdf
... Voir plusVoir moins

Voir sur Facebook

25.11.19

France  MCS

William Rea (Etats-Unis) : Historique du syndrome de sensibilité aux produits chimiques ... Voir plusVoir moins

Voir sur Facebook

25.11.19

France  MCS

Barbara Demeneix : "Les perturbateurs endocriniens sont partout" ... Voir plusVoir moins

Voir sur Facebook

25.11.19

France  MCS

Pollution de l'air : les Indiens inquiets pour leur santé ... Voir plusVoir moins

Voir sur Facebook

23.11.19

France  MCS

Tout végétal 😉 ... Voir plusVoir moins

Voir sur Facebook

23.11.19

France  MCS

Les décisions erronées des administrations nous épuisent !!! STOP !
Une maladie Rare, Génétique, Orpheline &/ou Chronique,
C'est des douleurs h24, des difficultés au quotidien (sociales, familiales, financières,...), C'est l'isolement, l'incompréhension ...
MAIS ce n 'est pas un CHOIX ! C'est aussi se justifier encore et encore ... INFORMEZ-VOUS & RESPECTEZ nos DIAGNOSTICS !!!
https://www.facebook.com/deboutavecunhandicapinvisible/
... Voir plusVoir moins

Voir sur Facebook

18.11.19

France  MCS

William Rea (Etats-Unis) : Historique du syndrome de sensibilité aux produits chimiques ... Voir plusVoir moins

Voir sur Facebook

18.11.19

France  MCS

Reportage TV - Mercaptan Hypersensibilité chimique multiple ... Voir plusVoir moins

Voir sur Facebook

13.11.19

France  MCS

#campañaporlaSQM (Sensibilidad Química Múltiple) ... Voir plusVoir moins

Voir sur Facebook

13.11.19

France  MCS

24 ONG ont envoyé à la nouvelle Commission européenne leurs demandes concernant l'encadrement des produits chimiques en Europe. Parmi elles, figure un volet spécifiquement dédié aux #nanomatériaux, rédigé avec le soutien d'Avicenn : https://eeb.org/publications/31/… (pp 17-18) ... Voir plusVoir moins

Voir sur Facebook

06.11.19

France  MCS

NOUVELLE VICTOIRE JUDICIAIRE face à Triskalia ... Voir plusVoir moins

Voir sur Facebook

04.11.19

France  MCS

Photos du journal ... Voir plusVoir moins

Voir sur Facebook

01.11.19

France  MCS

"On ira jusqu'au bout. Les salariés doivent être protégés. C'est une question de devoir"...@collectif soutien aux victimes des pesticides de l'ouest ... Voir plusVoir moins

Voir sur Facebook

01.11.19

France  MCS

2011 - 2019 : rien ne change....
"Hypersensibilités environnementales : deux solitudes médicales"
https://maisonsaine.ca/sante-et-securite/hypersensibilite/…
... Voir plusVoir moins

Voir sur Facebook

31.10.19

France  MCS

Syndrome d'électrosensibilité - Analyse des globules rouges ... Voir plusVoir moins

Voir sur Facebook

31.10.19

France  MCS

Rappresentanti del Coordinamento MCS con il Senatore Pisani, Palazzo Giustiniani, Sala Zuccari.
Convegno sulla Sensibilità Chimica Multipla 28 Ottobre 2019
... Voir plusVoir moins

Voir sur Facebook

30.10.19

France  MCS

A l’attention de M. Olivier Véran,

Rapporteur de la commission des affaires sociales de l’Assemblée nationale



Objet : Mise en œuvre de la résolution de l’OMS sur la transparence sur les produits de santé

Référence : PLFSS2020/AS610/AS611



Monsieur le Rapporteur,

En commission des affaires sociales, vous avez émis un avis défavorable à plusieurs amendements au PLFSS qui visaient à concrétiser un engagement pris par la France auprès de l'Organisation Mondiale de la santé : améliorer la transparence sur les prix des médicaments. Parmi eux, certains étaient inspirés par d’autres associations (Aides, Sidaction, Médecins du Monde), d'autres par l’Observatoire de la transparence dans les politiques du médicament : tous reposaient sur les mêmes principes. Les amendements AS610 et AS611, défendus par le groupe La France Insoumise, reprenaient les arguments que nous avons développés.

L'amendement AS 610 prévoyait que soient disponibles toutes les informations nécessaires pour assurer la transparence sur les prix des médicaments et des produits de santé, et notamment les financements publics à la recherche et au développement dont les bénéfices sont ensuite entièrement privatisés.

Vous avez refusé cette amélioration car selon vous « cette proposition serait très compliquée, sinon quasiment impossible à mettre en œuvre pour les médicaments : il faudrait remonter jusqu’à la bourse de recherche attribuée au chercheur qui a découvert telle ou telle molécule ».

Il s'agit ici d'un aveu d'impuissance incompréhensible : serions-nous donc incapables de tracer la destination de l'argent public ? Plusieurs organisations, dont la nôtre, ont apporté la preuve que si la recherche de telles informations demande du temps et de l'énergie, elle n'est en rien impossible. Si, avec des moyens insuffisants et un accès difficile aux informations, des militant-es des associations arrivent à trouver ces informations, il nous semble que les pouvoirs publics doivent en être capables. La question est donc celle de la volonté politique. Nous sommes à votre disposition pour vous montrer le travail effectué en la matière et il ne nous semble pas trop tard pour que vous élargissiez votre expertise en ce domaine.

Vous estimez par ailleurs que « pour les dispositifs médicaux, cela [...] semble à la fois moins intéressant et très compliqué à mettre en place » sans justifier cet avis et en oubliant que l'amendement visait l'ensemble des produits de santé, par exemple les outils de diagnostic (appareils et réactifs), pour lesquels il est quasiment impossible de trouver des informations sur les prix payés par l’Assurance maladie ou les volumes. Pourtant, selon les recherches menées par des associations, des outils diagnostics utilisés dans la prise en charge de l’hépatite C comme le FibroScan et le FibroTest ont été développés grâce à des contributions de l’INSERM, de l’AP-HP et de l’ESCPI1. Le rapport cité en note vous montre par ailleurs qu'il est possible de retrouver les financements publics d'un produit de santé.

L'amendement AS 611 quant à lui proposait de rajouter la mention suivante : « En cas de difficulté et d’impasse dans le dialogue avec le fabricant, il doit systématiquement être considéré le recours possible à la licence d’office prévu à l’article L613‑16 du Code la propriété intellectuelle. » Vous l'avez refusé au motif qu' il existerait « déjà suffisamment de mécanismes de nature à permettre au Comité économique des produits de santé (CEPS) de fixer directement des prix en cas d’échec des négociations, et ces mécanismes ont d’ailleurs été renforcés l’année dernière, à l’issue d’un débat. »

Nous ne comprenons pas en quoi la mention d'une disposition légale en France, et par ailleurs prévue par l’Organisation mondiale du commerce, poserait problème. Force est de constater que les mécanismes dont vous parlez sont insuffisants. Les prix des nouveaux médicaments sont en constante augmentation. Une telle mesure permettrait de redonner le pouvoir au CEPS dans les négociations et à obliger les firmes pharmaceutiques à faire la lumière sur les informations concernant les financements de la R&D.

Nous notons par ailleurs que vous vous êtes opposé aux autres amendements visant à mettre en œuvre la transparence sur les négociations, au nom de la loi sur le secret des affaires. Une telle objection n'est plus d'ordre pratique. Affirmer la supériorité du secret des affaires sur la transparence est contraire à la Résolution Transparence adoptée par la France « sans réserve » à la soixante-douzième Assemblée mondiale de la santé et qui l'engage auprès de l'OMS. Mais c'est aussi une position qui est politiquement intenable alors que vous exigez de nouveaux sacrifices aux personnels et aux usagers qui menacent notre système de santé solidaire. Il y a donc urgence à poser le débat publiquement et à remettre en question la loi sur le secret des affaires. Nous sommes là aussi disponibles pour en parler.

Car depuis vingt ans, les efforts faits pour suivre des politiques d'austérité en matière de santé ont été portés par les seuls usagers, notamment les personnes vivant avec des pathologies graves et les personnels de santé, notamment hospitaliers.

Alors que le PLFSS affiche un objectif d'économie de quatre milliards d'euros, qui portera encore sur les personnels, les usagers et les personnes vivant avec des pathologies graves, vous avez refusé en commission des amendements permettant de documenter la légitimité des prix des médicaments, et notamment le financement public. Pensez-vous qu'il est légitime que nous payions deux fois, au prix fort, les médicaments et les produits de santé ? Est-il légitime que les efforts d'économie épargnent depuis trente ans une industrie aux bénéfices mirobolants, qui n'assure aucun effort en matière d'emploi ou de recherche, malgré les financements publics qu'elle reçoit à cet effet ?

Nous avons pris bonne note que vos objections, en dehors du secret des affaires, n'étaient pas fondées sur un refus de principe, mais bien sur l'aspect pratique de la transparence. Nous disposons d'une expertise qui peut vous convaincre que les obstacles pratiques que vous voyez peuvent être levés. Nous espérons donc que vous saurez nous solliciter dans les délais contraints qui sont les vôtres et que vous ne vous opposerez pas à la présentation d'amendements similaires en séance publique.

En vous remerciant de votre attention, et dans l'attente de votre réponse, nous vous prions, Monsieur le rapporteur, d'agréer l'expression de nos salutations distinguées,

Pauline Londeix et Jérôme Martin

Co-Fondateurs de l'Observatoire
... Voir plusVoir moins

Voir sur Facebook

27.10.19

France  MCS

Pesticides : voisinage empoisonné ? ... Voir plusVoir moins

Voir sur Facebook

23.10.19

France  MCS

Toxic Chemicals in Toys

With Christmas approaching, I think it's important to educate parents on what they're actually buying and bringing into their home.

Made from petroleum, most plastic toys contain toxic phthalates, BPA, fire retardants, and other chemicals that are neither safe for kids nor eco-friendly. Click to read the entire article and find non-toxic alternatives!

https://www.smallfootprintfamily.com/toxic-chemicals-in-toys
... Voir plusVoir moins

Voir sur Facebook

23.10.19

France  MCS

Cosmétiques: si vous saviez tout ce qui traverse la peau ... Voir plusVoir moins

Voir sur Facebook

23.10.19

France  MCS

Photo de couverture de France MCS ... Voir plusVoir moins

Voir sur Facebook

22.10.19

France  MCS

Photo de couverture de France MCS ... Voir plusVoir moins

Voir sur Facebook

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire